Saturday, September 24, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football | 5 913 vues

Football / Vitalor Ligue 1 / Suspension : Quelles peuvent être les conséquences sportives ?

Le mercredi 18 mars 2020, la Fédération béninoise de football annonçait à travers un communiqué la suspension des championnats de…

5 913 vues , dans Football , le 28 mars 2020 Étiquettes : , , ,


Le mercredi 18 mars 2020, la Fédération béninoise de football annonçait à travers un communiqué la suspension des championnats de football à divers niveau. Une décision qui intervient dans le cadre de  la lutte contre la propagation du Coronavirus. Cet arrêt brusque des championnats ne restera pas sans effets sur les différentes équipes engagées. Bénin Sports s’intéresse de plus près aux conséquences directes de cette trêve forcée sur les équipes de la première division du championnat de football béninois, Vitalor Ligue 1. 4 journées après le démarrage de la phase retour de la Vitalor Ligue 1, le football est déjà à l’arrêt. Si pour certains ceci est une bonne nouvelle, pour d’autres, c’est une belle dynamique qui est brisée. 

Les défavorisés 

Upi-Omn : Dernier du classement général à l’issue de la phase aller, l’équipe désormais encadrée par Malick Touré semble sortie la tête de l’eau. En effet, sur ces quatre premières journées, Friday Martins et ses coéquipiers ont réussi deux matchs nuls (1-1) face à Aspac et Uss-Kraké, une victoire à domicile (2-0) face au Réal Sport et une seule défaite en déplacement (3-2) face aux Panthères. Upi-Onm a surtout réussi à trouver le chemin des buts à chacun de ses matchs. Sans nul doute, l’équipe surfe sur une bonne vague que la trêve vient de lui couper. 

Aspac : Suite à une première partie de saison mitigée (8e avec 20 points après 15 journées), l’Aspac démarre tout aussi timidement la phase retour avec une défaite à domicile à la 16e journée face à Tonnerre avant d’enchaîner un nul (1-1) face à Upi-Onm et deux victoires consécutives à domicile face au leader Ayéma Fc (2-0) puis contre Asvo (3-1). Idrissou Muntari et ses hommes avaient toutes les cartes en mains pour continuer à enchaîner les bons résultats mais la trêve en a décidé autrement. 

Esae Fc : Invaincus depuis le démarrage de la phase retour du championnat, Richard Bio et ses hommes ont signé deux matchs nuls respectivement face à Énergie (0-0) et Dragons (1-1). Ils ont ensuite enchaîné deux victoires de rang face à la Jsp (1-0) puis la Jac (1-2). Solide dauphin de Ayéma Fc, Esae était dans la bonne période pour rafler la première place. 

Les bénéficiaires 
Buffles Fc : Du côté du triple champion en titre, le bilan est assez amer. Une seule victoire (3-1) depuis le début de la phase retour acquise à domicile à la 16 journée face à Béké Fc. Depuis, il n’y a presque plus rien. Les hommes de Parakou ont enchaîné trois rencontres sans inscrit  le moindre but. D’abord deux matchs nuls 0-0 face à la Jac puis Dynamo de Parakou et une défaite 2-0 face aux Dragons. Les Buffles traversent une mauvaise période et cet arrêt du championnat pourrait leur faire le plus grand bien. 

Énergie Fc : La formation de football de la Société béninoise d’énergie électrique est au plus mal en cette deuxième partie de championnat. 0 victoire, 2 matchs nuls (0-0 et 1-1 face à Esae puis Dynamo de Parakou), 2 défaites (0-1 contre Jac et 4-1 face à Jsp). Mathias Deguenon et ses hommes ont récolté 2 points sur 12 possibles. La suspension du championnat tombe donc à pique pour les électriciens qui voudront bien régler les pannes. 

Ayéma Fc : Solide leader avec 05 points d’avance sur son premier poursuivant à l’issue de la phase aller, Ayéma Fc étale ses lacunes sur ce début de la seconde phase du championnat. Après 09 journées sans la moindre défaite, les poulains de l’entraîneur Urbain Hounfo sombrent sur les deux dernières journées du championnat avec deux défaites consécutives : 2-0 en déplacement face à Aspac puis 1-2 à domicile contre l’As Tonnerre. Ayéma Fc ne compte plus qu’un seul point d’avance sur son dauphin Esae et son fauteuil est plus que jamais menacé. Les hommes du président Bruno Ayéma sont peut-être les plus grands gagnants de la suspension. 

Audace Azondékon

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.