Sunday, September 25, 2022
L'Information Sportive en Continu


Handball, Infos | 14 738 vues

Handball / Talent Sport : Aimé Sèbio, l’homme au palmarès référentiel

Reçu sur l’acte 17 de l’émission  » À cœur ouvert  » du site www.benin-sport.com le lundi 15 Juin 2020, le…



Reçu sur l’acte 17 de l’émission  » À cœur ouvert  » du site www.benin-sport.com le lundi 15 Juin 2020, le Manager général de Flowers Hbc nous fait le point de son parcours sportif. Un parcours ambitieux et surtout référentiel pour la jeunesse. L’homme a commencé sa carrière sportive par le tennis de table dans la ville de Lokossa où il était le champion du département du Mono dans la catégorie cadette. Pongiste au départ, il devient par la force des billets de 500f CFA un handballeur :  » Paix à son âme, monsieur Chinan m’a vu jouer une fois. Il avait besoin des gauchers pour monter l’équipe départementale de handball. Il est allé me voir avec des billets de 500f CFA . En ce temps, les billets de 500f CFA étaient de l’or. Quand je venais aux séances d’entraînements , il me donnait les billets de 500F CFA. C’est de là, il m’a envoyé au handball. »
Ainsi, le jeune sportif cumulait sa carrière de pongiste et celle de handballeur novice. Mais son amour pour le Handball l’emporte et il laissera le Tennis de table. Ce qui lui a d’ailleurs valu son mariage avec le club formateur de Lokossa, Aso Baobab puisqu’il a été détecté par les dirigeants de cette équipe où il passa deux saisons après avoir quitté Siamoa, son premier club qui lui permit de découvrir le Championnat Cps. Ses performances en championnat Cps lui ont permis d’être sélectionné en équipe nationale Junior avant de rejoindre par la suite l’équipe départementale Sénior pour participer au championnat national sénior en 1995 à Natitingou. De performances en performances, il fut détecter par les dirigeants de Flowers :  » J’ai été détecté par les dirigeants de Flowers Hbc à savoir Charles Toko, certains joueurs, le capitaine, Ousmane Labo qui est actuellement en Europe et qui m’ont sollicité pour venir jouer à Flowers. » Les œillades de ces responsables du club de Cotonou vont finir par payer puisque l’ex numéro 8 de Aso Baobab contre vents et marées, va rejoindre le club du Groupe de Presse Le Matinal avec lequel il participera à plusieurs campagnes nationales, internationales pour finir par être désigné meilleur ailier d’une compétition africaine.
Un rêve de grand ailier abîmé …
Le Handball, c’est plus qu’un sport pour l’homme à la démarche nerveuse au tempérament déménageur. Une passion mais pas un sacerdose puisque son rêve de grand ailier va s’éteindre très tôt par une entorse au genou :  » Un jour, on était à l’entraînement où j’ai eu une blessure au niveau du genou. C’était une entorse. Vous savez, la naïveté , puis on n’a pas laissé l’entorse se cicatriser complètement, mais j’ai repris les séances d’entraînement. J’ai aggravé la blessure. » Ainsi, prend fin son rêve de grand ailier.
Du grand ailier au grand coach pour Manager général
Après sa blessure, Aimé Sèbio noue ses premières émotions de coach dès la saison 2005-2006 où il prend les reines de l’équipe féminine de Flowers grâce à la lecture de Charles Toko, de ses aptitudes d’entraîneur. Son premier défi sur le banc de touche des dames de Flowers le mettait face à son ancien club, Aso Baobab en finale de la Coupe de l’indépendance. Une finale qu’il perd d’un but d’écart. Ses preuves lors de cette rencontre vont lui valoir le poste de Manager du Club quand bien même il n’avait aucun diplôme d’entraîneur. Sa passion l’illumine de match en match et de déception en victoire à la tête du club. Champion du Bénin au cours des saisons 2006-2007; 2007-2008; 2009-2010; 2010-2011; 2011-2012; 2013-2014; 2015-2016; 2017-2018 et 2018-2019 sans oublier ses doublés (Champion en hommes et dames), pendant les saisons 2011- 2012; 2013-2014; 2015-2016 ( s’ajoute le vainqueur de la coupe du Bénin chez les hommes comme chez les dames); 2016-2017 puis 2017-2018. Deux triplets ( champion du Bénin chez les séniors hommes et dames puis chez les juniors) 2012-2013 puis 2013-2014. Une performance jamais réalisée par un entraîneur de handball béninois.
Un défi continental plus ou moins satisfaisant…
Vainqueur du tournoi international de handball zones 2 & 3 à Ouagadougou (Burkina Faso) en 2013, Aimé Sèbio a, avec l’équipe nationale junior, été Vice-champion du IHF Challenge Trophy zonal derrière le Nigeria (38 – 33 en finale ) au Togo. En 2016, il est vainqueur du Tour zonal du IHF Challenge Trophy face au Togo en finale à Lomé ( 24 – 18) avant de courber l’échine en finale du tour continental face au Congo ( 33 – 28 ) au Sénégal en 2017. Seul entraîneur handballeur béninois de grade IHF après la première session de formation de l’Académie africaine de handball de novembre 2019 en Égypte et homme de défis, Aimé Sèbio a encore des années devant lui pour de grandes réalisations et de grandes victoires. Bonne chance au nerveux…
Réalisation : Karol Sékou

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.