Saturday, December 3, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football, Infos | 35 785 vues

Master-Class Anif-Foot : « Beaucoup d’erreurs commises seront rectifiées »; Toïbath Kiffouly

  L’Association nationale des initiatives de formation en Football (Anif-Football) a organisé le jeudi 27 Août 2020, l’étape de Cotonou…



 

L’Association nationale des initiatives de formation en Football (Anif-Football) a organisé le jeudi 27 Août 2020, l’étape de Cotonou Master-Class Anif-Foot au Chant d’oiseau. Après les trois (03) communications assurées par Jean-Marc Adjovi-Boco, ancien Capitaine des Ecureuils, co-Fondateur de l’Académie Diambars au Sénégal et son sélectionneur Edmé Codjo, Toïbath Kiffouly, Coach Gazelle Fc de l’Ouémé et du Centre de formation Sam Nelly de Missérété s’exprime à Bénin Sports.

 

« Je voudrais d’abord saluer et remercier monsieur Seflimi, Président de ANIF-foot pour sa géniale entreprise qui permet aujourd’hui à plusieurs entraîneurs, promoteurs de centres et présidents de clubs de football de se faire former. Mes salutations et remerciements à l’endroit des experts Jean-Marc Adjovi-Boco et Edmé Codjo pour avoir accepté de partager leurs connaissances et expériences avec nous. Je remercie également tous les acteurs du sport béninois qui dans l’ombre ou visiblement, ont contribué à la réussite du Master-Class du 27 Août 2020 à Cotonou. Alors, cette formation qui a eu lieu est venue à point nommé car elle a illuminé plus d’un esprit. Elle a permis à plusieurs participants de comprendre que la performance d’un joueur dépend de sa formation de base en partant de sa détection, son alimentation et autres. Et un joueur performant ne se fabrique pas sans un entraîneur performant d’où la nécessité aux entraineurs de se faire former et en faisant leurs propres recherches. A la fin de la formation, j’étais animée par un sentiment de joie et de satisfaction. Désormais, je sais que beaucoup d’erreurs commises par le passé sur les enfants seront rectifiées et les nouveaux talents à détecter ne subiront plus le même sort car nous avançons ainsi certainement vers un football béninois qu’il soit masculin ou féminin (bien que celui-ci a encore du chemin à faire) qui se fera une place sur le marché africain et pourquoi pas international ? Pour finir, je souhaiterais qu’aux prochaines formations éventuelles, les organisateurs et formateurs insèrent la pratique pour l’application des notions reçues en salles comme ce fût le cas à Pobé en Avril 2019. »

 

Réalisation : Pérez Lekotan

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *