Saturday, October 1, 2022
L'Information Sportive en Continu


Basketball | 6 898 vues

Talent Sports /Basket-ball : Kora Sero Monra le maitre de Aspal BBc de Parakou

[post_views icon_or_phrase= »Total count: » post_types= »post,page »] Né le 19 septembre 1998 à Parakou, Kora Sero Monra Salim a eu son premier contact…

6 898 vues , dans Basketball , le 24 janvier 2020


[post_views icon_or_phrase= »Total count: » post_types= »post,page »]

Né le 19 septembre 1998 à Parakou, Kora Sero Monra Salim a eu son premier contact avec un ballon de basket-ball en 2013 à l’âge de 14 ans, alors interne au Lycée Technique Agricole de Kika, situé à quelques kilomètres de Parakou. En compagnie de son ami Djima Pachico qui contrairement à Salim avait une grande taille, c’est ce dernier qui fut convier à rejoindre l’équipe de basket-ball de Kika même sans jamais y avoir joué au basket-ball auparavant; alors celui-ci tenta un tir à 3 points qu’il prime et c’est dans cette dynamique que Kora Salim aussi décida de s’y essayer à quelques tirs de 2 points qu’il n’y eut pas grande difficulté à marquer et c’est ainsi qu’est né un amour fou entre Kora Salim et la balle orange.

Entraîné par les coachs Lariby Zibrila et Jean M’po; c’est dans sa deuxième année d’étude au lycée qu’il a commencé rigoureusement les entraînements et s’est donné convenablement au basket-ball. Novice à l’époque, il a pris le temps de mûrir son savoir-faire dans la discipline et apprendre des aînés. Ce qui lui a valu le statut de métronome de l’équipe l’année suivante où il était dans sa troisième année d’étude et ce fut le début d’une belle histoire. Emmené par le coach Franck Gnansounou dit Solo, Kora Salim a aidé son équipe à se hisser en finale du championnat Technique en 2015, mais qui malheureusement perd cette finale au profit de l’équipe du Lycée Technique de Kandi.

Après sa soutenance avec brio en 2016, il revient s’installer à Parakou et s’inscrit en Flash (Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines) à l’Université de Parakou et par ricochet devient sociétaire de la prestigieuse équipe d’Aspal Bbc dirigé de main de maître par le coach Jean M’po. Joueur technique et habile balle à la main avec un aura de joueur de haut standing, il a une lecture de jeu prestigieuse et sait très bien comment rendre ses coéquipiers meilleurs sur un terrain de basket-ball ; au-delà de cela, c’est son adresse aux tirs qui fascine davantage les fans de la balle au panier qui d’autres l’ont d’ores et déjà surnommé le « Neymar » du basket-ball et d’autres le « Messi ». 

Fort de ce savoir-faire, il fut intégré dans l’équipe de basket-ball de la Flash ainsi que celle de l’Université de Parakou et s’en suit un premier trophée pour le championnat inter-entité de l’UP en 2017. En 2018, il honore toute la ville avec son QI basket et c’est à juste titre qu’il est sélectionné pour représenter la ville (invité par Bosco Star Bbc) lors du 3 x 3 organisé par l’internationale française d’origine béninoise Isabelle Yacoubou à Porto-Novo ; tournoi que remporte l’équipe et dans la même année aussi remporte son deuxième trophée avec la FLASH pour le compte du championnat inter-entité de l’UP et dans la foulée devient également le MVP du camp Musa DAMA qui s’est déroulé à Parakou.

Kora Salim en 2019 connaîtra une année basket-ball de grande envergure où il collectionne trophée et distinctions personnelles. Avec l’équipe de la Flash, il remporte le championnat inter-entité, le tournoi de la Paix. Avec l’équipe de l’université de Parakou, il remporte les Jeux Universitaires organisé par le Cous-Up en août et est vice-champion pour les Jeux Universitaires Obssu et Cous-Uac respectivement en novembre et début décembre 2019. Avec son équipe civile de Aspal Bbc, il devient champion du district du Borgou où il a tourné à 16pts, 3 rebonds et 4 passes décisives en moyenne et se qualifie pour les play-offs du championnat national de basket-ball à Cotonou dont à l’issu Aspal Bbc finit à la troisième place. 

KORA Salim, s’est personnellement distingué lors de ces play-offs en sortant des matchs XXL comme ce fameux match contre l’équipe championne du Bénin du moment où il finit avec 27 points avec 7 tirs de 3 points primés. Régulier durant ces play-offs, il termine avec 15 points de moyenne ; ce qui lui a valu le classement dans le top 5 où il occupa la deuxième place. Il a été aussi sélectionné pour le tournoi Street Game pour représenter la ville de Parakou tout juste après les play-offs et aussi pour le tournoi Week-end Basket à Porto-Novo (tournoi qu’il remporte avec l’équipe du REAL SPORT de Parakou qui l’a sollicité). Pour clôturer cette belle année 2019 qui l’a plus relevé aux yeux des incollables de la balle au panier, il glane un autre trophée avec son équipe d’ASPAL BBC le 29 décembre au tournoi organisé par l’international basketteur béninois Mouphtaou Yarou à travers son organisation dénommée My Barika à Parakou.

Au vu du standing du joueur qu’il est devenu, nous pouvons placer notre confiance en lui pour défendre les couleurs du Bénin sur le plan national qu’au plan international dans le futur et de porter haut l’étendard du basket-ball parakois. Nous lui souhaitons une belle carrière et une réussite dans ses ambitions.

Titre
Vice-champion championnat technique 2015
Champion championnat inter-entité d’université de Parakou 2017
Champion championnat inter-entité d’université de Parakou 2018
Champion 3 x 3 Isabelle YACOUBOU 2018
Champion tournoi de la paix 2019
Champion District Borgou 2019
Champion championnat inter-entité d’université de Parakou 2019
3ème du Championnat national après playoffs 2019Champion tournoi Week-end Basket
Champion des Jeux Universitaires (COUS-UP) 2019
Vice-champion des Jeux Universitaires (OBSSU ) 2019
Vice-champion des Jeux Universitaires (COUS-UAC ) 2019Champion tournoi My Barika 2019

Distinction personnelle
MVP Camp Musa DAMA 2018
MVP Championnat inter-entité 2018
Top 5 Championnat national civile 2019

Rêve : Jouer professionnel qu’importe le pays tout en faisant partir de l’élite et vivre du basket-ball
Ambition : Promouvoir le basket au Bénin surtout la formation à la base et faire Faire des camps

De Parakou, Mouhadjirina Yatché

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.