Sunday, September 25, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football | 1 049 vues

Vitalor Ligue 1/5e Journée : Duel au sommet, attaque muette

[post_views icon_or_phrase= »Total count: » post_types= »post,page »] L’Association sportive du port autonome de Cotonou (Aspac) recevait les Buffles Fc du Borgou ce samedi…

1 049 vues , dans Football , le 19 novembre 2019


[post_views icon_or_phrase= »Total count: » post_types= »post,page »]

L’Association sportive du port autonome de Cotonou (Aspac) recevait les Buffles Fc du Borgou ce samedi 09 novembre 2019 sur le terrain du Campus d’Abomey-Calavi pour le compte de la 5e Journée de la Vitalor Ligue 1. 

Malgré le spectacle offert par les deux équipes, aucune d’entre elles ne parvient à remporter les trois points. Portuaires et Parakois sont donc contraints au partage de point. 

Le public d’Abomey-Calavi a effectué massivement le déplacement pour ne rien rater de cet affrontement au sommet du championnat. À l’entame du match, les visiteurs dominent le jeu en se montrant beaucoup plus entreprenants et persuasifs. 

Friday Martins et Djalil Bawa donnent du fil à retordre à la défense des hommes du port, mais ne concrétisent pas leurs occasions. Après le premier quart d’heure, la rencontre s’équilibre et un jeu d’attaque défense démarre. 

Alimenté par l’excellent duo du milieu de terrain Julien Agognon-Wasiu Abdulaï, l’attaque de l’Aspac porté par Warris Aboki se met de plus en évidence, mais ne parvient malheureusement pas à surpasser le jeu de Chérif Dine Kakpo. Score à la pause 0-0.

De retour de vestiaire, les deux formations sont beaucoup moins entreprenantes. Le jeu ralentit et le spectacle n’est plus au rendez-vous. Il faut attendre l’entrée de l’ancien joueur de Dynamo d’Abomey Christian Amaech, auteur de 9 buts la saison dernière, pour voir les Buffles à nouveau percutants. 

Néanmoins, malgré leurs multiples tentatives, l’Aspac reste solide derrière. Score nul et vierge à l’arrivée. Les deux équipes sont désormais à 8 points chacun. 

«Mes joueurs n’ont pas respecté les consignes, nous étions trop pressés dans le jeu. Ensemble avec le staff technique nous verrons quoi faire pour corriger cela »; a confié l’entraîneur de l’Aspac Idrissou Muntari, très déçu de la prestation de ses poulains.

Quant à Harouna Amidou entraîneur des Buffles, il reconnaît le niveau très élevé de son adversaire du jour : « Nous sommes tombés sur une très belle équipe de l’Aspac qui nous a posé beaucoup de problèmes. Aujourd’hui nous n’avons pas pu transformer nos occasions et le football, c’est ça, soit tu gagnes, soit tu perds ou tu fais nul ».

Audace Azondékon

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.