Sunday, September 25, 2022
L'Information Sportive en Continu


Basketball | 1 717 vues

Basket-ball – FIBA 3×3 U21 Africa – Conférence Sud – Dames : Les Amazones se font peurs

Les phases qualificatives dénommées phases de Conférence Sud Afrique en prélude à la finale de la FIBA 3×3 U21 Nation…



Les phases qualificatives dénommées phases de Conférence Sud Afrique en prélude à la finale de la FIBA 3×3 U21 Nation League 2022 ont démarré, ce lundi 11 juillet 2022 au Nyayo National Stadium du Kenya. Au terme de la 1ère journée, la sélection nationale féminine du Bénin s’en sort avec une victoire sur trois sorties.

 

Les Ecureuils Dames dominatrices, mais manquent d’expériences : Comme Les Guerriers, Les Amazones ont connu une bonne entrée en compétition pour la FIBA 3×3 U21 Africa – Conférence Sud. Conduite par Gbènapon Véronica Keita et Ramouziath Agbayizo, l’équipe démarre bien. Elles ont enregistré à Nairobi au Kenya, leur unique victoire de la journée dans le cadre de la FIBA 3×3 U21 Africa – Conférence Sud. Face au Botswana, Les Amazones ont entamé le match avec une forte pression sur leurs adversaires. Elles prennent de l’avance, 8-0 après 5 mns de jeu avant de baisser la garde. En face, les botswanaises profitent et tentent de creuser l’écart, mais Hamdyath Orou Yiranin et Imelda Dahassounou répondent présentes. Elles vont faire preuve de maitrise avant de l’emporter, 16-11, malgré les erreurs de fin de match.

 

Pour leur deuxième match, les Dames ont aussi raté. Les Amazones malgré toute leur volonté n’ont pas réalisé le hold-up parfait. Imelda, Hamdyath, Ramouziath et Gbènakpon ont échoué, 12-18 devant l’Ouganda. Or, elles étaient largement au-dessus de l’adversaire. Tout s’est joué sur une question de détails et d’expérience, mais elles n’ont rien lâché lors de leur troisième et dernier match de la journée. Malheureusement, le quatuor composé de : Hamdyath Orou Yiranin, Imelda Dahassounou, Ramouziath Agbayizo et de Gbènakpon Véronica Keita a perdu sur le fil, 19-20 avec une grosse défense.

 

En sommes, Les Amazones doivent mieux communiquer, car elles perdent leurs vis-à-vis de vue un peu trop souvent sur les mouvements sans ballon. « Ce n’est que la première journée. Nous allons tirer les enseignements et nous améliorer. Nous avons encore beaucpup à prouver » ; rassure Ramouziath Agbayizo. Pour la deuxième journée, les Dames jouent l’Ouganda à 10h50 Heure Locale (8h50 du Bénin).

 

De Nairobi, Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.