Sunday, June 26, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football | 20 254 vues

Coupe Caf : La réplique de Esae Fc

[post_views icon_or_phrase= »Total count: » post_types= »post,page »] Quelques jours après leur entrée en phase de poule de la Coupe Caf soldé par une…

20 254 vues , dans Football , le 3 décembre 2019


[post_views icon_or_phrase= »Total count: » post_types= »post,page »]

Quelques jours après leur entrée en phase de poule de la Coupe Caf soldé par une défaite de 3-0 par les Marocains de la Renaissance sportive de Berkane, les responsables de l’École supérieure d’administration, d’économie, de journalisme et des métiers de l’audiovisuel (Esae) sont montés au créneau pour clarifier un certain nombre de choses.

Concernant, l’absence d’un équipementier, le communiqué rectifie et rassure que la marque est bel et bien floquée sur les maillots utilisés lors du match contrairement à ce qui est ventilé. Il s’agit d’Uhlsport « , un équipementier allemand dont le nom se retrouve sur chaque épaule. 

S’agissant des sponsors, Esae Fc a donné de plus amples informations sur cette affaire. « Il faut retenir que le club porte le nom de son partenaire officiel : École Supérieure d’Administration, d’Économie, de Journalisme et des Métiers de l’Audiovisuel en abrégé ESAE (Ecole supérieure Esae Bénin) » ; mentionne le communiqué publié. C’est dire qu’aucune obligation n’est faite au club de faire de la publicité gratuite à des sponsors ou partenaires qui ne savent pas le club se débrouille depuis la campagne africaine. Vitalor, sponsor officiel du championnat béninois, est-il venu en aide à Esae Fc pour le compte de la Coupe Caf pour que les responsables d’Esae Fc soient contraints de leur de la publicité ? 

Esae Fc confiant déclare qu’il n’a rien à se reprocher. Mieux, dans leur communiqué, le service média indique que pour retirer un colis adressé à la Fédération béninoise de football par la Confédération africaine de Football (Caf) pour le compte de la compétition africaine, l’école a dû débourser la nuit du voyage 650.000 FCFA pour le dédouanement.

Enfin, les responsables de l’équipe interpellent les autorités à divers niveaux du sport béninois sur la nécessité d’élaborer et d’adopter de textes pour le sponsoring dans le secteur. Même les promesses faites à grand renfort médiatique ne sont pas honorées à ce jour.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.