BANNIERE
Tuesday, October 26, 2021
L'Information Sportive en Continu


J-17 Super Ligue Pro : Buffles FC # Ayéma Fc; match arrêté



 

Dans l’optique d’une bonne fin de saison, Ayéma Fc en déplacement à Parakou pour le compte de la 17ème journée s’offre les champions en titre qui n’avaient plus droit à l’erreur. Cependant, les acteurs attendent l’homologation du match.

 

Le match démarre avec un jeu équilibré, mais les visiteurs étaient menaçants. Les locaux vont se réveiller dans la partie mais sont à chaque fois rappelés à l’ordre par Ayema qui réplique à travers des contre-attaques. L’obstacle majeur des Buffles du Borgou demeure Sheyi Damilola qui ne cessait de multiplier des arrêts. A titre illustratif, à la 30ème minute après avoir pris de vitesse toute la défense, Roland Beakou arme une lourde frappe que le dernier rempart de Ayema parvient à sortir en corner. De son côté, Ayema a compté sur Idriss Bakary dont la vivacité et la vitesse ont créé d’énormes difficultés aux Buffles qui sont tout de même restés sereins derrière avec le retour à la compétition de Chèrif-Dine Kakpo. Malgré le beau jeu produit des deux côtés et les nombreuses occasions enregistrées, la première mi-temps se termine sur un score nul et vierge. De retour des vestiaires, les locaux reviennent avec le même envie et la même détermination. Mais, la défense de Ayema reste vigilante et veille au grain avec une maîtrise parfaite de son adversaire. Lequel adversaire n’enregistre que deux tirs cadrés pour le compte de ce second acte. Contre le coup du jeu à la 90+1, Thomas Akowe ouvre le score pour les siens. Même si les responsables de Buffles Fc affirment que le joueur était en position irrégulière, l’arbitre indique le rond central.

 

Des supporters gâtent la fête…

 

Furieux et pris de rage, les supporters qui ne sont visiblement pas du même avis que les arbitres procèdent aux jets de pierres et de sachet d’eau pour protester. Les arbitres ont été obligés donc d’arrêter le match, le temps que le calme ne revienne mais en vain. Le calme tant attendu ne reviendra après plus d’une heure d’arrêt. Ainsi, le match n’a pu être repris comme le souhaitait les autorités présentes qui n’ont de cesse rappeller au calme les supporters. Il faut signaler qu’entre temps le quatrième arbitre avait indiqué 6 minutes de temps additionnel. C’est dans cette confusion totale que cette affiche de la 17ème journée s’est achevée. L’arbitre étant le seul maître du terrain, on peut en déduire sans risque de se tromper que Ayema parvient à créer la surprise en battant les locaux qui voient le titre s’éloigner de jour en jour.

 

De Parakou, Ouzérou Orou Gado

 

Comments