BANNIERE CAFE BAR DON PERO
Wednesday, August 4, 2021
L'Information Sportive en Continu


Journée internationale de la Paix : Bouraïma et Minavoa célèbrent les valeurs olympiques

5 402 vues , dans Athletisme Aviron Badminton Basketball Boxe Cyclisme Escrime Football Golf Gymnastique Handball Infos Judo Karate Lutte Maracana Natation Non classé Petanque Roller-Sports Rugby Taekwondo Tennis Tonsimin Ball Volley-ball , le 28 septembre 2020 Étiquettes : , , , , , , , , , , ,


 

À l’occasion de la célébration de l’édition 2020 de la journée internationale de la Paix, le Fonds national pour le développement des activités de la jeunesse, de sports et des loisirs (Fndajsl) en collaboration avec le Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben) a organisé, les 25 et 26 Septembre 2020  » La fête du Sport  » sous le thème  » Sport au service de la paix « . Une célébration qui a permis d’exposer les valeurs olympiques du Comité International Olympique (CIO).

Deux communications ont meublé les activités. Le vendredi 25 Septembre 2020, à la salle de Conférence du Palais des Sports du stade de l’amitié Mathieu Kérékou de Cotonou, le Président du Cnos-Ben, Julien Minavoa a développé le thème :  » Le sport et le développement durable « . Pour Julien Minavoa, la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix est une célébration annuelle du pouvoir du sport comme vecteur de changement social, de développement communautaire, de paix et de compréhension.

 

Lors de la communication, du samedi 26 Septembre 2020, le Secrétaire général du Cnos-Ben, Fernando Hessou a exposé les avantages des activités physiques et sportives à travers le  » Le sport au service de la paix  » et  » Les bienfaits des activités physiques et sportives « . Le communicateur a montré que le Sport et l’activité physique sont deux éléments essentiels pour rester en bonne santé, notamment pour le renforcement du cœur et de la régulation de la tension.  » Le sport est un vecteur de paix et de développement économique d’un pays « ; dira Imorou Bouraïma, Directeur du Fndajsl. II ajoute que le sport est non seulement un facteur de développement social mais également de développement économique.

 

Karol Sékou

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.