Friday, October 7, 2022
L'Information Sportive en Continu


Boxe | 58 002 vues

Taekwondo / Talent Sports : Romaric Kiki, Le nouveau maître du tatamis béninois

Comme son idole, Grand maître Pierre Ogoudjobi, Romaric Kiki est l’actuel capitaine des Ecureuils taekwondoïste du Bénin. Ingénieur agronome de…



Comme son idole, Grand maître Pierre Ogoudjobi, Romaric Kiki est l’actuel capitaine des Ecureuils taekwondoïste du Bénin. Ingénieur agronome de profession et frère cadet d’une famille de quatre enfants, le capitaine de l’équipe nationale de Taekwondo du Bénin, est un passionné. Né le 13 Janvier 1990, Romaric Kiki a plus de vingt (20) ans de pratiques continues et plus d’une dizaine d’année au haut niveau de l’art martial d’origine sud-coréenne. Travailleur acharné et homme de défis, Romaric Kiki ambitionne d’être le premier Béninois médaillé Olympique au Taekwondo.

Issu d’une famille de champions en Taekwondo. Romaric Kiki a commencé la pratique de l’art martial de la voie du pied et du poing à l’âge de sept ans à Porto-Novo avec d’abord son frère aîné Rostand Kiki, évoluant aujourd’hui aux États Unis d’Amérique grâce à une bourse du Comité international olympique (Cio) à travers le Comité national olympique du Bénin (Cnos-Ben). Ils ont été rejoints quelques années plus tard pas leurs deux jeunes frères Deo-gratias Kiki, aujourd’hui arbitre national après avoir plusieurs années durant représenté le Bénin sur les différents tatamis internationaux, chevalière de l’ordre national du Bénin et le benjamin Jehudiel Kiki actuel boursier du Cio évoluant en Allemagne. Les frères Kiki ont eu comme maître formateur, l’actuel directeur technique national de Taekwondo, Maitre Raymond Odjo. Aujourd’hui, comme son maître, Romaric Kiki s’investit également dans la formation des plus jeunes. Une belle façon de partager ses expériences.

Études et sport
Après l’obtention de son baccalauréat série D à Porto-Novo, Romaric Kiki rejoindra Cotonou pour ses études universitaires qui vont se solder par un diplôme de Master en production végétale de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO). Sa passion pour le sport ne l’a pas empêché de réussir ses études. Grâce au travail acharné, Romaric Kiki est ceinture noire 3ème Dan, détenteur du titre de Vice-Champion du monde francophone de Taekwondo obtenu à Laayoun au Maroc en 2016. En plus d’avoir eu plusieurs médailles sur le plan international, il a réussi à s’imposer sur le plan national en tant que Champion indétrônable du Bénin dans sa catégorie chez les plus de 80 kilos (poids lourds). Grâce à toutes ces médailles glanées ici et là, Romaric Kiki a été nominé meilleur athlète masculin en 2015 aux Oscars des Sportifs puis en 2016, 2017 et 2018 aux Galas des Champions. Romaric Kiki est aussi l’un des rares récipiendaires de la bourse du ministère des sports décernée lors du Gala des Champions en 2018.
Les projets de Romaric Kiki au plan sportif, faire mieux que ses aînés. Il pense ramener la médaille Olympique au Bénin lors des jeux de Paris 2024. En effet, grâce aux frères Ogoudjobi le Bénin s’est déjà qualifié deux fois à des jeux Olympiques, un réel exploit. Romaric Kiki, lui rêve de faire mieux et décrocher le titre de Champion du monde de Taekwondo. Ça reste un de ses plus grands objectifs. Ensuite, pour aider la jeune génération, Romaric Kiki, compte également au soir de sa carrière ouvrir une Académie de Taekwondo pour former les sportifs de haut niveau au taekwondo. Si Romaric Kiki n’était pas dans l’art martial, il serait un footballeur. D’ailleurs, il a pu faire trois jeux universitaires au football représentant son université au poste de défenseur central.
Nom : Kiki
Prénom : Romaric
 
Situation matrimoniale : Célibataire sans enfant
Plat préféré : Igname pilée avec sauce arachide
Boisson préférée : Jus d’ananas
Loisirs : Suivre des films et voyager
Couleur préférée : Noir
Idole : Grand maître Pierre Ogoudjobi
Meilleur souvenir : Première médaille internationale à une compétition d’envergure mondiale au Sénégal en 2014
Mauvais souvenir : Rater le Championnat du monde de Taekwondo 2019 à Londres
Des anecdotes : Il se rappelle de cette chute de plusieurs mètres qu’il avait faite dans les escaliers de notre hôtel à Dakar au Sénégal avant même la compétition
Réalisation : Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.