Saturday, September 24, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football | 7 470 vues

Ufoa-B U20 : Les Écureuils du Bénin en maillot trafiqué, le scandale éclate

  A l’occasion de leur match inaugural du tournoi de qualification de zone Ufoa B à la Can U20 Mauritanie…



 

A l’occasion de leur match inaugural du tournoi de qualification de zone Ufoa B à la Can U20 Mauritanie 2021, les Écureuils du Bénin ont été défaits par la formation du Niger. Pour le compte de ce match, les poulains de Mathias Déguénon était tout de jaune vêtus. Seul problème, le maillot porté par les joueurs béninois semblait clairement trafiqué. On se demande alors comment cela a pu se faire.

 

Tout le peuple béninois attendait avec impatience le premier match de l’équipe nationale U20 mais l’euphorie est vite redescendue. En effet, mis à part la défaite inaugurale, c’est la négligence et l’amateurisme qui a régné autour de cette sélection nationale qui écœurent. Pour ce match d’ouverture sur lequel tous les yeux étaient rivés, les Écureuils du Bénin se sont présentés sur la pelouse avec un maillot dont le dossard était illisible.

 

En effet, posés initialement en couleur rouge, les numéros ont été trafiqués puis réécrit à la main sur certains maillots. La distinction était impossible à faire et l’image affichée est terrible. Les numéros de dossards sur la feuille de match ne correspondaient pas aux numéros attribués aux joueurs sur le terrain. Pourquoi tant de légèreté ? Les Écureuils du Bénin n’ont-ils pas suffisamment de maillots ? Comment une équipe qui évolue à domicile peut elle arborer un maillot trafiqué ? Que se passe t-il réellement ?

 

La Fédération béninoise de Football principale responsable ? Comme constaté, le Ministère des sports ne s’est pas totalement impliqué dans l’organisation de la compétition. Il s’en suit un scandale dès la première sortie de l’équipe nationale. Coïncidence ou pas ? Doit-on comprendre que l’Equipe nationale senior aurait donc, elle même frôlé plusieurs le pire, n’eut été l’implication du Ministère des Sports ? Il y a eu un véritable scandale et il convient de situer les responsabilités à tous les niveaux. En attendant, plusieurs questions reviennent sur la table : quel est le fournisseur du maillot porté par les Écureuils à l’occasion de ce match ? Qui a passé la commande de maillots ? Qui a trafiqué les numéros de dossards ? Qui a géré l’enregistrement des joueurs dans le système de la Caf ? En attendant la réponse à ces questions, le premières têtes devraient tomber. Mais, hélas, 24h après cette honte internationale, le ministère des sports et la Fédération sont restées muets et jouent les prolongations. Aucun communiqué officiel n’est sorti pour s’expliquer au public ou plus lui présenter les excuses. C’est finalement une insulte aux Béninois.

 

Le cas Charbel Gomez

 

Ce qui s’est passé avec charbel Gomez est vraiment indigne au 21ème siècle. Mieux, dans un pays qui a joué les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations de Football, il faut taper du poing sur la table. On dirait qu’on a pas un vrai producteur de maillots pour nos équipes nationales. Pour preuve, le maillot que le même Charbel Gomez avait porté contre Lesotho est un  » bomba  » avec le 24 au dos. Aujourd’hui, c’est deux dossards 10 présents sur le terrain côté béninois. La façon dont l’équipe est exposée négativement dénote du bas niveau d’organisation du Coordonnateur des Écureuils U20 de la Fédération béninoise de Football.

Pérez Lekotan et Audace Azondékon

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.