Thursday, May 23, 2024
L'Information Sportive en Continu


Actualité, Basketball, Infos, Sports | 24 142 vues

Basket-Ball – 3×3 – African Quest Final : « Nous venons à Cotonou créer la surprise » ; Yohou Omer, responsable de la Team Bassam Aime Basket

Yohou Omer, responsable de la Team Bassam Aime Basket, Basketteur professionnel évoluant à la Société Omnisport des Armées en Côte…

24 142 vues , dans Actualité Basketball Infos Sports , le 4 octobre 2023 Étiquettes :


Yohou Omer, responsable de la Team Bassam Aime Basket, Basketteur professionnel évoluant à la Société Omnisport des Armées en Côte d’Ivoire, il est également Président du Centre de formation Renaissance Basketball de Bassam, qui, depuis 4 ans, travaille pour rehausser le niveau du Basketball dans la ville de Grand-Bassam (première capitale Ivoirienne). Une ville hautement symbolique avec son patrimoine UNESCO. Le Basketball était très en vue dans cette ville à une époque (la ville natale de Jean Marc KRAIDY), mais aujourd’hui, cette ville recherche son lustre d’avant et c’est ce que Yohou Omer et son équipe essaient de donner avec leurs activités qui animent la ville au niveau sportif. Qualifié pour l’African Quest Final à Cotonou, la Team Bassam Aime Basket ne compte pas se faire ridiculiser.

Parlez-nous de Bassam Aime Basket-ball ? 

Bassam Aime Basket est le dérivé 3×3 de ce que nous faisons au Basket 5×5. Cette équipe est née de la volonté de faire connaître notre ville au-delà de nos frontières et de montrer toute la qualité que regorge cette belle ville balnéaire située à 50km d’Abidjan. Elle est composée d’une dizaine de joueurs dont la moitié vient de la ville et l’autre moitié d’Abidjan. C’est la partie internationale d’un projet de Basketball qui englobe les jeunes de la ville que nous cherchons à encadrer pour qu’ils évitent les pièges de la vie. 

Vous avez remporté l’Open House de Ouaga. Vos impressions ?

Tout est bien qui finit bien au sujet du tournoi de Basket 3×3 « Open House » de Ouagadougou (Burkina Faso), le samedi 08 juillet 2023 au Plateau MJCO. Après Lomé, l’équipe de Dreals a organisé et terminé en beauté le Stop 2 de la League professionnelle africaine 3×3 « African Quest 2023 ». Organisée en partenariat avec la Fédération burkinabè de Basketball (FEBBA), cette étape, contrairement aux autres, a été spéciale. Au terme de 24 heures de compétition, c’est notrr Team Bassam Aime Basket (Côte d’Ivoire) qui est sortie gagnante. Chez les Séniors Hommes, le public a eu droit au remake de la finale du Stop 1 à Lomé. En effet, sèchement battus au Togo 06-22, les ivoiriens de Team Bassam Aime Basket avaient préparé leur coup. Les Hommes de Yohou Omer ont pu prendre leur revanche face à une équipe de Famous du Togo déterminée et engagée en témoigne le score de 21-16. Ciryl Yao Konan, Rubinel N’guessan Kouakou, Moses junior M’mlo Kouassi et Lassina Sidibé ont maîtrisé leur sujet du début jusqu’à la fin, et s’emparent du trophée pour la joie du responsable de la Team Bassam Aime Basket. Nous sommes heureux d’autant plus que nous battions les vainqueurs de la précédente étape de Lomé. Nous avons effectué ce voyage avec beaucoup de difficultés, par nos propres moyens donc finir au sommet est une récompense que nous savourons avec beaucoup de joie. Nous l’avions promis à Lomé, et nous l’avons fait. Nous sommes heureux et fiers. Le championnat Ivoirien nous avait privés de certains de nos joueurs que nous récupérons petit à petit. Et nous serons prêts pour la grande finale de Cotonou. 

Comment vous vous êtes préparés

Depuis février on pensait à cette revanche. Nous avons eu la rage de la défaite contre Famous du Togo comme motivation pour mieux faire. C’est ce que nous venons de faire. Mais, nous avons eu du mal pour cette étape, entre les malades dans nos rangs et les reports du tournoi, c’était un peu difficile. Il faut noter que nous travaillons et nous déplaçons sur fond propre, donc ce n’est pas toujours évident, mais nous croyons en notre projet. Sûrement que les autorités de la ville de Grand-Bassam avec qui nous sommes en contact veulent nous voir faire nos preuves avant de nous accompagner. Nous sommes partis sous la pointe des pieds et voilà que nous rentrons comme des héros. 

Entre Février et Juillet Qu’est-ce qui a changé ?

Février nous avons eu la rage de la défaite contre Famous du Togo comme motivation pour mieux faire. Il nous manquait un pivot, nous avons donc renforcé ce secteur et ça a produit son effet. Nous sommes en vacances au niveau du championnat donc nous aurons accès à tous nos joueurs et ça compte.

Quelles sont les ambitions du club ?

Nous voulons exister comme un club à part entière de Basket 3×3, participer à la world tour régulièrement et surtout instituer un tournoi international de basket 3×3 dans notre belle ville de Bassam pour faire découvrir la beauté de ce sport à toute la population. Nous avons déjà commencé en initiant un tournoi des écoles en basket 3×3 qui crée un certain engouement auprès de la population. Avoir des partenaires pour amplifier ce tournoi serait une belle opportunité.

En attendant, l’étape finale à Cotonou, comment le club se prépare ?

Nous avons plusieurs tournois auxquels nous participerons ici à Abidjan. Cela nous permettra de nous affûter. Nous espérions participer au tournoi de Dreals Paris en Afrique du Sud mais le financement pour les billets d’avion reste un véritable problème pour notre staff. Nous disons merci à Monsieur DIARRA président de la Jeunesse Club d’Abidjan (Vice-champion de CI) qui nous a aidés financièrement pour aller à Ouaga. Ça reste un rêve de participer aux tournois hors de l’Afrique occidentale. Nous rassurons déjà que nous serons à Cotonou pour l’African Quest Final. Nous venons à Cotonou créer la surprise et nous faire valoir. Pour finir nous voulons dire merci à Dreals Paris pour l’opportunité donnée aux jeunes Africains de participer directement à un World tour. Merci à eux pour le développement du basket 3×3 qui favorise sur le continent.

Réalisation : Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *