Thursday, May 23, 2024
L'Information Sportive en Continu


Actualité, Infos, Maracana, Sports | 23 315 vues

Crise à la FéBéMa : Après l’échec cuisant du CoNor, Benoit Dato appelle Minavoa à la rescousse

La honte est totale pour le Député Victor Topanou qui n’a pas été prudent dans la crise qui secoue la…

23 315 vues , dans Actualité Infos Maracana Sports , le 29 décembre 2023 Étiquettes :


La honte est totale pour le Député Victor Topanou qui n’a pas été prudent dans la crise qui secoue la Fédération béninoise de Maracana (FéBéMa). Son groupe et lui viennent ainsi d’essuyer un sanglant revers de la part du nouveau ministre des Sports Benoît Dato, qui vient de dessaisir le CoNor, pour confier le dossier au Comité national olympique et sportif béninois (Cnos Ben). Le Président Julien Minavoa part à la rescousse pour sauver les meubles. 

Le ministre Benoît Dato a décidé de prendre ses responsabilités. En effet, depuis le 1er décembre 2023, la situation confuse à la Fédération Béninoise de Maracana (FEBEMA) est sur la table du Président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos Ben). Julien Minavoa est sollicité par le Ministre Benoît Dato pour trouver une solution définitive à cette crise qui dure depuis décembre 2020. On est alors tenté de dire que nous tendons vers un dénouement heureux de la crise qui secoue le monde du Maracaña depuis bientôt trois ans. Les regards sont désormais tournés vers le Président du Cnos Ben qui est appelé à donner le sourire aux acteurs de la discipline, qui ne demandent que la reprise des activités. 

Après plus de trois ans de disette, la discipline Maracaña pourrait reprendre de plus belle. Il faut saluer la décision de Benoît Dato dans cette crise qui a trop duré. D’ailleurs, le sage n’est pas à sa première expérience. Il a, à maintes reprises, géré des dossiers plus brûlants que celui de la FébéMa. Son expérience sur le plan national et sur le continent à régler les crises dans certains comités nationaux olympiques n’est plus à démontrer. Et le ministre Benoît Dato ne s’est pas trompé car, il a vu en lui, un sage doté d’une maestria à faire sortir des Fédérations des crises. Et depuis l’avènement du régime de la Rupture, en collaboration avec le ministère de tutelle, Minavoa a joué un rôle dans la résolution des conflits au niveau des Fédérations. Pour preuve, on note une certaine stabilité à la tête des Fédérations sportives. Certainement, c’est dans cette dynamique que s’inscrit la décision du ministre en lui confiant le dossier Maracaña. 

Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *