Tuesday, November 29, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football, Infos | 8 269 vues

AG de la Fbf : La rencontre de vérité de Grand-Popo pour des décisions conséquentes

  Les acteurs du football béninois se retrouvent ce 18 Septembre pour une Assemblée générale conformément aux dispositions statutaires de…



 

Les acteurs du football béninois se retrouvent ce 18 Septembre pour une Assemblée générale conformément aux dispositions statutaires de la Fédération. Occasion pour aborder certains sujets importants pour le développement de cette discipline sportive et l’épanouissement de ses animateurs. Entre autres, il sera question en dehors du bilan des activités jusque-là exécutées par le Comité exécutif, de l’annulation du championnat national par la Fbf et la création de sociétés sportives de gestion par les clubs pour coiffer leurs équipes professionnelles. Des sujets qui ne manquent de susciter des commentaires.

 

Abordant le premier point ci-dessus énuméré, il sied de faire remarquer que la décision d’annulation du championnat plutôt que d’arrêt même si cela ne manque pas de raisons, a surpris plus d’un. La crise sanitaire liée au Coronavirus on le sait, a bouleversé dans tous les secteurs presque, les agendas préalablement établis. Cela ne devrait pas constituer une raison pour passer à l’échelle supérieure des décisions à prendre. Certes, le gouvernement pour faciliter le respect des gestes barrières contre Covid-19, a recommandé la suspension de certaines activités dont les sports collectifs notamment. Ce qui ne saurait être un prétexte pour décider en lieu et place des clubs, les premiers à être impactés par la décision, de l’annulation pure et simple de la saison footballistique 2020 sans convocation d’une Assemblée générale en toute méconnaissance des dispositions en la matière. Dans ce cas précis, la Fbf devrait seulement constater son incapacité à continuer les championnats face aux conséquences du Coronavirus et soumettre la question à l’assemblée générale. Ainsi, sans remettre en cause la responsabilité de la Fédération dans l’organisation du football national, la latitude devrait être laissée aux dirigeants des clubs d’avoir un mot à dire avant la prise de cette résolution. Encore qu’au regard du niveau du championnat, la phase retour allant déjà bon train, ce serait plus logique et plus raisonnable de pencher pour un arrêt tout en désignant les différents vainqueurs et représentants pour les compétitions nationales et continentales par les clubs comme l’ont fait des pays à l’instar de la France à défaut de s’organiser pour la reprise afin d’éviter les traitements de faveur selon les équipes pouvant générer des contestations. Une posture qui n’a malheureusement pas été celle du comité exécutif de Fédération béninoise de football.

 

L’autre sujet à l’ordre du jour le 18 Septembre prochain à Grand-Popo est relatif à la mise en place des sociétés sportives par les clubs pour la gestion de leurs équipes professionnelles avant de prendre part dès la saison qui s’annonce, aux championnatsde Ligue 1 et de Ligue 2. A ce niveau, c’est comme un saut dans l’inconnu. En effet, avant toute initiative du genre, le cadre légal devrait prédécer. Or, il se fait que le Parlement à la date d’aujourd’hui, n’a posé aucun acte dans ce sens. Sur la base de quelle (s) disposition (s) se dérouleront les échanges à ce propos en vue de la noble ambition gouvernementale de la professionnalisation du football béninois? Cette question, beaucoup se la posent comme pour faire comprendre aux responsables de la Fédération qu’ils sont en train de mettre en quelque sorte la charrue devant les bœufs afin de les amener à voir la réalité en face pour un changement d’attitude.

 

Stéphane N’sougan

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *