Tuesday, September 27, 2022
L'Information Sportive en Continu


Roller-Sports | 4 967 vues

Roller Sports : « Votre performance ne m’étonne pas » ; Julien Minavoa

[post_views icon_or_phrase= »Total count: » post_types= »post,page »] Les 56 médailles (25 médailles en or, 19 en argent et 12 en bronze) décrochées au…

4 967 vues , dans Roller-Sports , le 28 novembre 2019


[post_views icon_or_phrase= »Total count: » post_types= »post,page »]

Les 56 médailles (25 médailles en or, 19 en argent et 12 en bronze) décrochées au terme du Championnat d’Afrique des Nations de Roller Sports dénommé « 1st Africa Roller Games » qui s’est déroulé du 3 au 10 novembre 2019 au stade des Martyrs au Congo-Kinshasa ont été célébrées par le Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben). 

En effet, sacrés champions d’Afrique pour la troisième fois consécutive, les Écureuils du Bénin ont été reçus en audience dans l’après-midi de ce mercredi 27 novembre 2019 par le président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben) en présence de son Secrétaire général, Fernando Hessou. 
 ‘’ Je vous ai vu naître. Je vous ai vu grandir. Votre prestation ne m’étonne guerre. C’est le fruit du travail ; décrocher 56 médailles : 25 médailles en or, 19 en argent et 12 en bronze, dans une seule compétition, c’est du lourd. Mais, vous l’avez fait. Je viens au nom du mouvement sportif vous féliciter pour cette prouesse et pour avoir révélé le Bénin au monde entier pour la 3e fois ‘’. 

Julien Minavoa a manqué de mot pour célébrer ces jeunes qui ont terrorisé tous leurs adversaires au Congo-Kinshasa. Le capitaine Amoussou Abraham et ses coéquipiers ont été adulés et félicités par le président du Cnos-Ben. Lors de cette audience, Minavoa a tenu à encourager ces champions à mieux faire en 2020 devant leur public. 

« Si sans le public, vous avez été champions en 2017 au Togo, en 2018 en Egypte et en 2019 en Rd Congo, ce n’est pas au Bénin que vous allez échouer. Vous devrez nous faire plaisir. Vous êtes nos héros »; dit-il. 

Informé du calvaire des Écureuils, Julien Minavoa a prié les athlètes de ne pas tenir compte des situations fâcheuses vécues. ‘’ Oubliez tout ce qui s’est passé à Kinshasa. Je m’en occupe moi-même avec mon homologue de la Rd Congo. Je vais l’interpeller et il me doit des explications ‘’ ; a-t-il lancé aux athlètes. Pour l’affaire du dopage, le président du Cnos-Ben rassure les Rollers béninois mais les informe les champions qu’ils peuvent être contrôlés à tout moment et à tous lieux et leur demande de tenir prêt et de faire attention à ce qu’ils mangent et boivent. 

Tout souriant, le capitaine des triples champions n’a pas manqué de mots pour remercier le Cnos-Ben et son président en particulier pour tout ce qu’il fait pour le Roller Sports. « Vous étiez là au début et vous venez de nous prouver que nous pouvons encore compter sur vous. Nous voulons vous voir présent en 2020 » ; rappelle Abraham Amoussou avant de demander son intervention pour qu’ils retrouvent leur lieu d’entraînement pour les préparatifs de 2020 au Bénin.

Pour finir, le 1er Vice-président de la Fédération béninoise de Roller sports, Frankin Ahounou et membre du staff technique a présenté au président du Cnos-Ben, les ambitions et les perspectives de la direction technique nationale. « Ce trophée est à vous. Nous vous le dédions. L’année prochaine, nous avons à cœur de ne rien laisser au passage et cela va passer encore par votre soutien » ; dira le jeune technicien. 

Pour clôturer la soirée, un cocktail est offert aux champions. Ils ont mangé et bu à volonté dans une ambiance conviviale et festive oubliant ainsi le stress du Congo-Kinshasa.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.